La psychanalyse est à la fois un modèle théorique et une méthode de traitement et d’introspection qui permet d’explorer et de comprendre l’inconscient tout en visant à élucider la signification des conduites personnelles.

Le modèle théorique

Sigmund Freud, en 1900, a mis à jour un modèle théorique novateur basé sur la découverte de l’inconscient, des pulsions, des conflits intrapsychiques non résolus qui peuvent déboucher sur des troubles psychologiques envahissants, générant souffrance et mauvaise qualité de vie.

Le principe

La libre association (dire spontanément et sans retenue ce qui vient à l’esprit) permet au psychanalyste (Frédéric Aebischer) d’accéder à l’inconscient du patient par le contenu latent, inconscient, de son discours (analyse des rêves, des lapsus, des actes manqués, des négligences, des expressions symboliques) et ainsi de révéler des conflits psychiques refoulés.

La méthode

Elle est basée sur la neutralité bienveillante de l’analyste et repose sur la relation analysant-analysé. Elle va réactiver les formations inconscientes qui se jouent dans le conflit névrotique de chaque patient.

Celui-ci va pouvoir se rendre compte des processus inconscients qui se jouent chez lui et amorcer le processus de changement.

Pour qui est indiquée la psychanalyse?

  • Problèmes existentiels, volonté de mieux se connaître
  • Besoin de changement ou d’introspection
  • Souffrance, tristesse, colère, anxiété
  • Deuil, difficulté passagère (divorce, burn-out, maladie)

Modalités

La psychanalyse freudienne s’effectue soit en face à face soit en position allongée sur le divan. Il est possible d’effectuer des thérapies de toute sorte de durée (brèves à plus introspectives) en fonction des motivations et des besoins de chacun.

Les séances durent 45 minutes avec 15 minutes de gestion dossier hors présence du patient. Elles sont facturées 150,- chf, payables à la fin de chaque séance. Il est possible de se faire rembourser par les assurances complémentaires.